Version Mobile

FAQ

  • Envoyer la page à un ami

Accueil > FAQ

La foire aux questions (FAQ) va vous permettre d'obtenir très facilement réponse aux questions que vous vous posez sur Alpespace

 

Cette rubrique vous permet de rechercher une info pratique (ex : le jour de collecte des ordures ménagères) ou de réaliser facilement un comparatif pertinent des caractéristiques complètes entre plusieurs sites d'implantation différents !

N'oubliez pas que le moteur de recherche « Rechercher », présent sur chaque page du site à droite, permet aussi d'obtenir rapidement de nombreux renseignements.

Si vraiment vous ne trouvez pas de réponse à votre question, cliquez sur « Nous contacter » en bas de chaque page, pour nous poser votre question particulière.

 

Pour utiliser efficacement cette foire aux questions, choisissez d'abord le thème général que concerne votre question, dans le menu déroulant suivant :

 

Liste des thèmes :  

Les données physiques et climatiques

Quelle est la géologie des terrains proposés par Alpespace ? (informations relatives au sous-sol du terrain provenant de sondages, rapports géotechniques, etc.)

C'est certainement l'une de ses principales qualités. Le sol du Parc est composé le plus couramment d'une épaisseur de 20 à 30 cm de terre végétale, recouvrant un sous-sol de tout-venant (grave sableuse), proposant une exceptionnelle portance au sol.
De plus, le terrain est très perméable et drainant.
Ainsi, aucun bâtiment implanté sur Alpespace n'a eu besoin de construire des fondations spécifiques.
Enfin la réalisation de la plate-forme accueillant le futur bâtiment peut se faire à coût marginal en raison de la faible épaisseur de terre végétale et de la possibilité de prélever le matériau tout-venant sur l'emprise même (autonomie complète).

Quelle est l?hydrogéologie des terrains proposés par Alpespace ? (profondeur de la nappe, sens écoulement de la nappe, etc.)

La nappe phréatique de l'Isère se situe environ cinq mètres en dessous du terrain naturel. L'écoulement de cette nappe se fait en direction de l'Isère.
Etant donné la constitution des sous-sols en tout-venant, celui-ci est particulièrement drainant et perméable. Il n'existe donc pas de rétention d'eau en surface et aucune humidité stagnante.

Quels sont les usages des eaux souterraines du Parc ? (eaux industrielles, arrosage des pelouses, etc.)

Il est possible de capter l'eau en sous-sol afin de l'utiliser dans le process industriel et ce, avec des débits conséquents (exemple : la société Anett utilise 75 m3/h, soit un total de 80 000 m3/an). Le Syndicat gestionnaire d'Alpespace prélève de l'eau dans la nappe en quantités limitées pour son arrosage automatique des espaces verts publics autour du Centre de vie, en complément de l'eau de récupération des eaux de pluie.

Il n'existe pas de drainages de champs agricoles à proximité du site.

Y a-t-il des plans d?eau et cours d?eau à proximité du Parc ? (usages associés)

Il existe à proximité de la Pyramide d'Alpespace un plan d'eau d'agrément exclusivement (ni pêche, ni baignade).
Sur son coté Nord - Ouest, le Parc d'activités est longé par l'Isère.

Existe t-il des données sur la qualité de l?air d?Alpespace ?

Le Parc se trouve à l'écart de toute source de pollution, car son environnement immédiat est faiblement agricole et surtout constitué de zones vertes.
Plus de renseignements auprès de l' « Air de l'Ain et des Pays de Savoie »
Courriel : air-aps@atmo-rhonealpes.org

Le Parc a-t-il des données climatiques particulières ?

Le Parc est quelquefois venté, notamment par le Nord.

Les espaces naturels et agricoles

Quels sont les principaux espaces verts à proximité du terrain ? (prairies, bois, forêts, etc.)

Dans le cadre de la ZAC de la Grande Ile (Zone d'Aménagement Concerté), le PAZ (Plan d'Aménagement de Zone) prévoit un certain pourcentage d'espaces verts publics localisés sur plan (consultable au siège du Syndicat).
Vous trouverez, dans l'espace téléchargement d'Alpespace.com, les plans du Parc d'activités, désignant ces espaces verts.
Le boisement du site n'a pas été organisé par le Parc mais s'est développé naturellement aux dépens de prairies cultivées de faible qualité (manque de terre végétale).

Qui entretient les espaces verts publics sur Alpespace ?

Une équipe de techniciens du Syndicat gestionnaire d'Alpespace entretient en permanence le Parc d'activités (espaces verts, voiries').

Les infrastructures

Quelles sont les voies de circulation routière à proximité d'Alpespace ? Comment est desservi le Parc ?

Vous trouverez facilement dans l'espace téléchargement le « Plan de situation régional » ainsi que le « Plan d'accès au Parc Alpespace » pour vous rendre compte régionalement et localement de l'exceptionnelle desserte routière du Parc d'activités Alpespace, représentant l'un de ses principaux atouts.

Alpespace est situé à l'intersection des autoroutes A41 (Genève-Grenoble) et A43 (Turin-Lyon). Ces axes routiers restent tous les deux fluides en permanence (hors week-ends de chassés-croisés de février).

Le Parc dispose de deux entrées-sorties ; une entrée principale (entrée Nord) devant le Centre de vie, la plus proche de l'autoroute, l'autre située à l'opposé (entrée Est), moins fréquentée et destinée plus particulièrement aux convois exceptionnels.

Ces deux entrées Nord et Est débouchent sur la RD 923, qui après 2,5 km de ligne droite connecte directement le Parc à l'A43 (sortie autoroutière « Montmélian » n°22).
Ce point de raccordement à l'A43 (Lyon-Turin) se situe à moins de 2 km de l'échangeur A43-A41 (Genève-Grenoble).

Toutes les voies desservant les terrains proposés sont propriétés privées du Syndicat Mixte Alpespace. Elles sont bien évidement ouvertes au public.

Quel est le trafic journalier à proximité d?Alpespace ? (% de poids lourds circulant, de véhicules légers)

Le Parc d'activités Alpespace se trouve à la bifurcation des autoroutes A41 et A43, avec un accès direct par l'échangeur de Montmélian, via la RD 923 sur seulement 2 km, ce qui permet d'éviter aux camions de traverser des zones urbanisées.

Des comptages de véhicules sont régulièrement réalisés par la Cellule Départementale d'Exploitation et de Sécurité de la DDE et par les services d'AREA, sur les principaux axes routiers du secteur :
' l'A41, à hauteur de Pontcharra avec de l'ordre de 20 600 véhicules/jour dans les deux sens, dont 2 400 camions (11,7%),
' l'A43, à hauteur de Montmélian avec environ 25 500 véhicules/jour (tous sens confondus), dont 6150 camions (24,1%),

Le comptage réalisé par la DDE sur la RD 923 entre Laissaud et Montmélian sur la commune des Molettes fait état d'un flux de 3195 véhicules/jour en 2005. Ce chiffre est relativement stable depuis 2001 malgré un léger pic en 2003 (3304 véhicules/jour).

Des comptages sont également effectués par la DDE sur la RD1006 (ex RN6) toute proche aux alentours de Montmélian ; ces mesures mettent en évidence un flux de camions proche de 1 800 camions par jour dans les deux sens.

Le trafic global du site reste faible comparé au trafic existant sur les infrastructures routières voisines.
Vous ne trouvez pas la réponse à votre question ?